Développement

Ils sont âgés de 18 et 26 ans et la plupart d'entre eux sont étudiants Erasmus. A travers leurs reportages vidéo tournés en Afrique, Asie et en Amérique du Sud, ils sont nos yeux et nos oreilles décollant pour répondre à des projets de développement mis en œuvre par les ONG belges.


 

Projet Migratio en science-expo

 
 


 
 


FILMS: Terres en vue

Une nouvelles série de reportages nous emmène, en 2018, sillonner la planète avec de jeunes reporters. Ils partent en quête de solutions expérimentées par des citoyens pour résoudre les questions environnementales, migratoires, humanitaires…


en 2018, l’État d’Israël a fêté ses 70 ans d’existence. A cette occasion, une équipe d’artistes et de reporters s’est rendue à Hébron, une ville palestinienne de Cisjordanie qui est un symbole à plus d’un titre. Hébron signifie l’Ami en hébreu et en arabe, mais aujourd’hui, c’est une ville où se cristallise la tension du conflit israélo-palestinien. Si la paix n’est pas ici à l’agenda politique, on peut cependant la trouver dans le coeur d’hommes et de femmes, Israéliens et Palestiniens, qui s’engagent ensemble pour le respect des droits humains et la lutte contre les inégalités dans un pays où la paix semble une utopie.
Peut-être, comme nous le disait un ami Israélien: “Pour vivre ensemble ici, chacun doit-il renoncer un peu à son rêve sur ce pays”. On peut apprendreet on peut s’exercerà fréquenter des ennemis tout en « tuant l’inimitié », nous rappelle le théologien et historien israélien Pinchas Lapide.

Trois jeunes professionnels, Guillaume (prof de géographie), Jérémie (médecin) et Maïté (chargée de mission à la FUGEA) mettent en évidence l’interdépendance entre les agriculteurs dans les pays du Sud auxquels deux d’entre eux rendent visite en RDC sur des projets innovants d’agriculture intégrée (Exploitation Familiale Intégrée, Continue et Compétitive), et du Nord Dans Ceux des projets d'agriculteurs soutenus par novateurs FUGEA asbl, un mouvement paysan qui développe et soutient des politiques agricoles qui défendent l’autonomie paysanne et une agriculture durable multifonctionnelle. L’intérêt ici est de découvrir une économie solidaire qui place les relations avec les paysans du monde entier au niveau de la complémentarité et non de la guerre économique. Au moment du montage du film, la Déclaration des droits des paysans a été adoptée à l’ONU, donnant un éclairage pertinent sur une des séquences du documentaire.

VIA Don Bosco est la plus importante ONG à Madagascar. Elle y soutient 7 centres de formation professionnelle qui offrent aux jeunes les plus vulnérables une formation professionnelle intégrale où ils acquièrent les compétences tant techniques que sociales et humaines. Un vaste réseau de contacts avec les entreprises permet aux jeunes de suivre plus facilement un stage et de trouver un emploi après leur formation.

Youth for Change est un programme d’éducation au Développement durable reliant des jeunes de différents pays. Une classe belge reçoit la possibilité de dialoguer avec une classe béninoise lors d’un voyage à Cottonou. Ensemble, ils vont réaliser un plan d’action qu’ils mettront en place dans leur école, leur commune. Dans la seconde partie du reportage, d’autres jeunes se rendent au Congo et en Afrique du Sud, dans des villes et régions où l’insécurité et la guerre contrecarrent les actions de développement.

En Belgique, des enfants et des jeunes se mobilisent pour agir face aux questions soulevées par la migration.
Ils proposent des pistes concrètes pour agir, en famille et à l’école.

FILMS: Solidarity North/South


Projet Migratio en science-expo