Pologne


Deutsch English Español Français Italiano Polski

Marine et Gaïde sont deux étudiantes françaises, Erasmus à Cracovie, Pologne. Elles prennent le train pour Auschwitz à l'occasion du 65e anniversaire de la libération du camp, par l'Armée Rouge, le 27 janvier 1945. Dans le train, elles échangent leurs émotions et leurs pensées avec Maria et Roman, qui ont participé à un projet de film produit à la mémoire des victimes des camps de concentration. Le film fait mémoire d'une jeune femme européenne de 27 ans, Etty Hillesum. Etty a vécu la persécution nazie à Amsterdam pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a essayé de surmonter ses propres murs intérieurs, afin de "rencontrer" la nature même de l'homme. Son attitude est un exemple pour la «coexistence» de nos sociétés européennes actuelles.

Auschwitz est plus qu'un musée. Il s'agit d'une blessure vivante de l'humanité et de l'histoire européenne. Ce lieu, qui a vu le paroxysme de la ségrégation et de la discrimination, peut maintenant aider les peuples à se rencontrer et à construire un espace de paix, de compréhension et de tolérance sur notre sol européen.


Découvrez plus

Une mémoire européenne active

L'Union européenne est fondée sur des valeurs fondamentales comme la liberté, la démocratie et le respect des droits de l'homme. Afin d'apprécier pleinement leur signification, il est nécessaire de rappeler les violations de ces principes causées par le nazisme et le stalinisme en Europe. En commémorant les victimes, en préservant les sites et archives ayant un lien avec les déportations, les Européens préservent la mémoire du passé, y compris ses aspects les plus sombres. Il est particulièrement important de le faire maintenant, car les témoins disparaissent progressivement. Une prise de conscience de l'ampleur et des conséquences tragiques de la Seconde Guerre mondiale sera ainsi maintenue, en particulier grâce à l'implication des jeunes générations d'Européens. En outre, les citoyens s'engagent dans une réflexion sur les origines de l'Union européenne, il y a cinquante ans, sur l'histoire de l'intégration européenne, qui a préservé la paix parmi ses membres, et enfin sur l'Europe d'aujourd'hui, permettant ainsi de dépasser le passé et de construire l'avenir. Cette action jouera donc un rôle important en alimentant la réflexion générale sur l'avenir de l'Europe, dans la promotion de la citoyenneté européenne active et pour rapprocher l'Europe de ses citoyens en promouvant les valeurs et les réalisations européennes, tout en préservant la mémoire de son passé.

Les commentaires sont fermés.